lundi 26 novembre 2018

Gail Bourgeois

 

Gail Bourgeois 
Artiste en résidence / Artist in Residence
(english follows)

Dans ma pratique, je considère les systèmes de contrôle dans leur présence réelle et psychologique. Travailler avec l’imagerie de la guerre froide me permet de faire converger mes préoccupations sur les conséquences de la violence humaine. Il s’est passé quelque chose dont il faut se souvenir et que je cherche à rendre visible dans ma série des Cold War Pieces. Par des jeux formels de matériaux et d’échelle, je crée des relations entre les œuvres qui décomposent le sens et le construisent tout à la fois. Mon approche vise à créer des dessins intimes qui amènent à réfléchir. 

Ma curiosité pour ce qui se cache sous la surface se ramifie en de nouvelles explorations visuelles. Je m’intéresse aux réseaux naturels que sont les mycéliums et les rhizomes; y réfléchir m’amène à une nouvelle compréhension des structures naturelles et de la relation symbiotique qui existe entre les humains et le reste de la terre. Cette quête artistique s’inscrit dans le prolongement de l’intérêt que je porte depuis longtemps à la façon dont les humains s’organisent.

Née aux États-Unis, Gail Bourgeois vit et travaille en Outaouais. Elle est membre fondatrice de la galerie Powerhouse (La Centrale, Montréal). En 2013-2014, elle a été invitée à titre de première artiste en résidence au Diefenbunker : le Musée canadien de la guerre froide. Plus récemment, elle a été invitée à créer des œuvres à partir de la collection Firestone d’art canadien et à présenter une exposition individuelle basée sur sa recherche à la Galerie d’art d’Ottawa. Son travail fait partie de plusieurs collections publiques.

www.gailbourgeois.ca

✷✷✷✷✷✷✷✷✷✷✷✷✷

My practice considers systems of control in their real and psychological presence. Working with cold war imagery focuses my concern with the larger consequences of human violence. In my collage and drawing series, Cold War Pieces, there is a trauma that must be remembered and made visible. Through formal methods of materials and scale, I create relationships between works that both break down and build up meaning at the same time. My approach is to find a way to draw my subject as something intimate, an exchange with what is familiar.

My curiosity about what lies beneath the surface leads in to new visual explorations. Thinking about natural networks, such as mycelia and rhizomes, brings an understanding of natural structures and the symbiotic relationship between humans and the rest of the earth. This investigation has grown from my long-time interest in how humans organize themselves.

Born in the United States, Gail Bourgeois lives and works in the Outaouais region of Québec. She is a founding member of Powerhouse Gallery (La Centrale, Montréal). In 2013-2014, she was invited to be the inaugural artist-in-residence at the Diefenbunker: Canada’s Cold War Museum. More recently, she was invited to engage with the Firestone Collection of Canadian Art in the presentation of a research-based solo exhibition at the Ottawa Art Gallery. Her works have been collected into several public collections.

www.gailbourgeois.ca

Aucun commentaire: