lundi 30 novembre 2020

Colwyn Griffith


Colwyn Griffith

Artiste en résidence / Artist in residence

[English Follows]

La terre, le système solaire et le cosmos sont imprégnés de temps. Le temps est profondément incorporé à l’existence socioculturelle, mythologique et économique de notre civilisation. Bien que mon travail utilise le « temps d’horloge », il adopte également une vision alternative où le temps devient quelque chose qui est plié, étendu, tiré et ralenti, permettant à l’espace-spectateur de réfléchir à l’expérience métaphysique. Il ouvre aussi une fenêtre vers une contemplation de la photographie, son histoire, son ontologie et ses possibilités.

Mon projet en cours, intitulé Out of Time, présente le temps comme un axe sur lequel se croisent des expériences de l’espace, de la lumière, de la mort, de la mémoire et de l’histoire. Si mon travail est une méditation personnelle sur les phénomènes externes et l’expérience humaine intérieure, il est également une réflexion sur l’histoire et la connaissance photographique. Mon intérêt pour le photographique va des processus analogiques matériellement présents à la prétendue nature « dématérialisée » du numérique.

Les photographies et les vidéos de Colwyn Griffith ont été présentées au niveau national et international, notamment au : Mitaka Centre for the Arts à Tokyo, Jersey City Museum, É.-U., et à la Galerie d’art d’Ottawa. En plus du généreux soutien du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, il a bénéficié de résidences d’artistes à New York et au Québec. Son travail a figuré dans diverses publications et fait partie de plusieurs collections publiques et privées. Divers catalogues dédiés à son travail ont été publiés : Empire Projects par la Southern Alberta Art Gallery et Something About Time de la Kitchener-Waterloo Art Gallery. Né à Ottawa et élevé à Aylmer, Québec, Griffith détient un baccalauréat en Études cinématographiques de Carleton University et une Maitrise en arts visuels de York University à Toronto. Il habite à Wakefield, Québec, et il enseigne l’Histoire et la théorie de la photographie à la School of Photographic Arts (SPAO) à Ottawa.



• • •


The earth, solar system and cosmos are all suffused with time. It is deeply woven into our civilizations’ socio-cultural, mythological and economic existence. Although my work makes use of “clock time,” it also embraces an alternate view where it becomes something that is folded, stretched, pulled and slowed, allowing the viewer space to think about metaphysical experience. It also opens a window for contemplation about photography, its history, ontology and possibilities. My ongoing project called Out of Time, presents time as an axis upon which experiences of space, light, death, memory and history intersect. While my work is a personal meditation upon external phenomena and internal human experience, it is equally a reflection into photographic history and knowledge. My interest in the photographic reaches from materially present analogue processes to the alleged “dematerialized” nature of the digital.

Colwyn Griffith’s photography and videos have been exhibited both nationally and internationally, including: Mitaka Centre for the Arts in Tokyo, the Jersey City Museum U.S.A, and the Ottawa Art Gallery. In addition to receiving, generous support from the Canada Council for the Arts and Conseil des arts et des lettres du Québec, he has participated in artist residencies in New York City and Quebec. His work has appeared in various publications and figures in public and private collections. Two catalogues about his work have been published: Empire Projects by the Southern Alberta Art Gallery and Something About Time by the Kitchener-Waterloo Art Gallery. Born in Ottawa and raised in Aylmer Quebec, Griffith holds a BA in Film Studies from Carleton University and an MFA in Visual Arts from York University in Toronto. He currently lives in Wakefield Quebec and teaches the History and Theory of Photography at the School of Photographic Arts (SPAO) in Ottawa.