lundi 26 octobre 2020

Christopher Varady-Szabo

Christopher Varady-Szabo

Artiste en résidence / Artist in residence

[ English Follows ]

Les systèmes de vie et la manière dont nos choix en tant que société affectent notre relation avec l’environnement naturel sont centraux à la démarche artistique de Christopher Varady-Szabo. L'artiste est surtout reconnu pour ses sculptures et ses installations faites main inspirées par des structures architecturales élémentaires conçues en adoptant des méthodes de construction traditionnelles et des matériaux naturels. Il cherche à réactiver « un espace primaire », une manière d’être qui aborde la vie d’un point de vue instinctif en demeurant dans les limites de ce qui est essentiel (l’alimentation, le logement et les interactions sociales).

En 2006, au Centre d’artistes Daïmôn à Gatineau, il a entrepris un projet d’exploration d’impressions numériques juxtaposant la photographie d’éléments tirés de la nature à des éléments dessinés qu'il aura imaginé. Les œuvres qui en résultent deviennent des cartes faisant ressortir la frontière entre l'inconscient et la réalité matérielle et invitent les spectateurs à imaginer la « vie privée » des entités qui en émergent. Ces œuvres agissent comme des énigmes à résoudre, comme des rêves qui cherchent à nous enseigner quelque chose sur l'invisible. Quoiqu’énigmatiques, les parties dessinées sont en résonance avec quelque chose de primaire profondément ancré en notre être. Varady-Szabo souhaite ainsi favoriser une connexion avec cet aspect primaire de notre psyché qui se fait souvent éclipser par la superficialité propre à notre société de consommation effrénée.

Christopher Varady-Szabo vit et travaille à Gaspé, Québec. Il est titulaire d’un Baccalauréat en arts plastiques de l’UQAM et d’une Maitrise en art visuel de l’Université d’Ottawa.


• • •


Life systems and the way our choices as a society impact our relationship to the natural environment are at the core of Christopher Varady-Szabo's artistic approach. He is primarily known for his sculptures and handmade installations inspired by elementary architectural structures conceived by applying traditional construction methods and natural materials. He seeks to reactivate “primal space,” i.e. a way of being that approaches life from an instinctual perspective by remaining within the limits of the essential (food, shelter and social interactions).

In 2006 at the Daïmôn artist-run centre in Gatineau, he started an exploratory digital print project that juxtaposes photographs of natural elements with drawn elements generated by his imagination. The resulting works are like maps showing the border between the unconscious and material reality, thus inviting viewers to imagine the “private life” of the arising entities. They act like riddles to be solved, like dreams seeking to teach us about the invisible. Though enigmatic, the drawn parts resonate with something primal that is deeply rooted in our being. Varady-Szabo wants to bring about a connection with this primal aspect of our psyche that is often eclipsed by the prevailing superficiality and acquisitiveness which drive our society of rampant consumerism.

Christopher Varady-Szabo lives and works in Gaspé, Québec. He holds a BFA from UQAM and a MFA from the University of Ottawa.