mardi 29 septembre 2020

Steve deBruyn

 


Steve deBruyn

Artiste en résidence / Artist in residence

[ English Follows ]

Artiste vivant et travaillant à London, Ontario, Canada, sa principale production artistique dans le passé a consisté surtout en des installations d'envergure. Néanmoins, il déploie des efforts considérables pour resserrer son approche esthétique autour d'une dimension plus intime. Qu'il s'agisse d'œuvres numériques, imprimées ou en réseau, ou simplement de réaliser des œuvres moins grandioses qu'auparavant, l'objectif est d'élargir le potentiel d'exposer sur une vaste zone géographique, même à distance, sans qu'il soit nécessaire de travailler trop longtemps loin de la maison ou d'utiliser une profusion de matériaux comme cela a été le cas pour les expositions antérieures. Visuellement, son travail est de nature sculpturale résultant d'un mélange de matériaux trouvés et d'éléments fabriqués avec précision, souvent imprégnés de couleurs vives et variées, puisés dans les bacs de peintures retournées des quincailleries locales. Ces couleurs rejetées constituent la base de sa palette et évoquent l'esthétique de l'art urbain, de la décoration d'intérieur et parfois, du kitsch. Il s'est aussi fait connaitre pour sa création de tableaux, de collages et de zines. Il collabore souvent avec d'autres personnes et il est ouvert à un large éventail de possibilités lorsqu'il s'agit de créer des œuvres d'art au Canada ou à l'international.


• • •


An artist living and working in London, Ontario, Canada, his main artistic output in the past has consisted of mainly large-scale installations. However, a major attempt is being made to shrink the aesthetic doing into the more intimate. Whether this be digital, print or online based work, or simply making pieces that are less grandiose than in the past. The goal being to broaden the ability to exhibit over the broadest possible geographical area, or even remotely, without the need for overly extended work periods away from home or the copious use of physical materials that have been necessitated by his exhibitions in the past. Visually his work is sculptural in nature with a mixed useage of found materials and precisely crafted elements often infused with bright and varied colours delved from the mistint bins at local hardware stores. These rejected colours become the basis of his palette and invoke aesthetics of urban art, home decoration and at times, kitch. He has also been known to create paintings, collages and zines. He frequently collaborates with others and is open to any and all possibilities when it comes to making artwork in Canada or abroad.

lundi 21 septembre 2020

Sébastien Gaudette


Sébastien Gaudette

Artiste en résidence / Artist in residence

[ English Follows ]

Depuis plusieurs années, le travail artistique de Sébastien Gaudette s’articule autour du froissement d’objet, particulièrement le papier. Il s’intéresse au rapport entre le support et le sujet, surtout à leur matérialité. Accordant une attention particulière à l’ambiguïté de la représentation de l’image, il pousse sa réflexion sur la notion du trompe-l’œil par divers modes de réalisation pour remettre en question le vrai du faux.

L’artiste développe sans cesse sa pratique comme un grand laboratoire d’exploration ; il ne considère pas le papier comme une surface à deux dimensions, mais plutôt comme un matériau pouvant devenir partie intégrante de la composition picturale.

Sébastien Gaudette vit et travaille à Montréal. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions québécoises, notamment le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, le Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup, le Centre national d’exposition de Jonquière, le Cirque du Soleil de Montréal ainsi que dans plusieurs Maisons de la culture au Québec. Sur la scène internationale, il a été invité à exposer à l’Art Helix Gallery de Brooklyn, en plus d’avoir présenté son travail dans certaines foires internationales, dont Art on Paper à Miami, au Seattle Art Fair ainsi qu’à la foire Papier de Montréal.

Voir le site de l'artiste


• • •


For several years, Sébastien Gaudette’s artistic work has revolved around the crumpling of objects, particularly paper. He’s interested in the relationship between the medium and the subject, especially their materiality. Interested by the ambiguity of the image’s representation, he explores the concept of trompe-l'oeil by various means of production to question what is real and what is not.

The artist continually develops his practice as a great exploration laboratory; he doesn’t consider paper as a two-dimensional surface, but rather as a material that can become an integral part of a pictorial composition.

Sébastien Gaudette lives and works in Montreal. His works have been presented in major Quebec institutions, including the Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, the Musée du Bas-Saint-Laurent in Rivière-du-Loup, The Centre national d’exposition de Jonquière, the Cirque du Soleil de Montréal and several “Maisons de la culture” in Montreal. On the international scene, he has been invited to exhibit at the Art Helix Gallery in Brooklyn, in addition to having presented his work at several international fairs, including Art on Paper in Miami, the Seattle Art Fair and at Papier in Montréal.

lundi 14 septembre 2020

Nadège Grebmeier Forget


Nadège Grebmeier Forget

Artiste en résidence / Artist in residence

[ English Follows ]

Circulant dans le milieu des arts visuels et des arts vivants en tant qu'artiste interdisciplinaire, coordonnatrice de projets, conseillère en création ou directrice artistique, Nadège Grebmeier Forget s'est distinguée par la manipulation autonome et performative de son image. Grâce à de nombreux festivals, expositions, résidences et conférences à son actif à travers le Canada, les États-Unis et l'Europe, elle est mieux connue pour ses performances de longue durée, en direct, en streaming ou privées qui remettent en question le travail de création et le devenir, y compris les façons dont la performance (de soi ou de l’art) peut être documentée, montrée, diffusée ou exposée. Elle est la première artiste de performance à recevoir le Prix Pierre-Ayot (2019) de la Ville de Montréal, décerné en partenariat avec l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC). Cette résidence au Centre SAGAMIE lui servira de terrain de jeu pour explorer diverses façons de matérialiser ses archives et les gestes performatifs menant à une production massive d’images.

Le travail de cette artiste a récemment été exposé à Montréal dans le cadre de deux expositions collectives : Je ne veux pas que la vie se mette à avoir d'autres volontés que les miennes, Projet Casa, et En bonne compagnie, Bradley Ertaskiran. Sa dernière performance Inside-Outside, Off & On fut présentée à la Fonderie Darling dans le cadre de Place Publique en août dernier. Cet automne, une entrevue détaillant son point de vue sur les questions du live stream en relation avec l’art performance sera publiée dans le numéro 206 de la revue Vie des Arts. 

Crédit photo : Nadège Grebmeier Forget, Photo prise le 2019-03-17 à 9h57 AM #2 (photographie Photo Booth), 2019


• • •


Circulating within both the visual and live arts communities as an interdisciplinary artist, project coordinator, creative consultant or artistic director, Nadège Grebmeier Forget has distinguished herself through the empowered and performative manipulation of her image. With multiple festivals, exhibitions, residencies, and conferences to her credit across Canada, the US, and Europe, she is better known for her durational, live, streamed, and private performances that question the labour of making and becoming; including the ways in which performance (of self or art) can be documented, shown, disseminated or exhibited. She is the first performance artist to receive the City of Montreal’s Prix Pierre-Ayot (2019), awarded in partnership with the Contemporary Art Galleries Association (AGAC). The Centre SAGAMIE residency will serve as a playground to explore various ways of materializing her archive and the performative gestures that have led to up to her massive image production.

Her work was recently exhibited in Montreal in two group shows: Je ne veux pas que la vie se mette à avoir d'autres volontés que les miennes at Project Casa and, En bonne compagnie at Bradley Ertaskiran. Her latest performance Inside-Outside, Off & On was presented at the Darling Foundry as part of Place Publique last August. This fall, an interview detailing her point of view on live streaming in relation to performance art will be published in issue 206 of Vie des Arts magazine.

Credit photo : Nadège Grebmeier Forget, Photo on 2019-03-17 at 9.57 AM #2 (photographie Photo Booth), 2019