mardi 11 février 2020

Thomas Watson



Thomas Watson

Artiste en résidence / Artist in residence [English Follows]


Commonolithic (Watson) réfléchit à la manière dont les images deviennent des objets, par un rapprochement entre des pratiques de l'image numérique et un intérêt sculptural pour la dimension imaginative de la matérialité. À travers la sculpture, l'imprimé et les œuvres d'art en réalité virtuelle, Commonolithic crée des expériences spatiales et matérielles à partir d'images sources numériques. Son travail interroge notre ère actuelle basée sur une politique du temps et qui déteint en politique de l'espace.

Né en Angleterre, Commonolithic (Watson) détient une maîtrise en arts visuels de l'Université Concordia à Montréal, Canada. Son travail a été exposé à New York, États-Unis (Flux Factory, Art Helix), Londres, Manchester et Bristol, au Royaume-Uni (Hackney Wicked, Cornerhouse Micro-commission, Plan 9), à Helsinki, Finlande (Cable Factory), à Medellin, Colombie (Universidad Nacional de Colombia), à Aarhus, Danemark (Spanien 19c), à Montréal, où il travaille (Sporobole, galerie Laroche/Joncas, galerie Stewart Hall) et en ligne avec la Wrong Biennale 2019/20. Commonolithic était l'artiste en résidence à Sporobole Centre en art actuel, Sherbrooke CA et à l'Universidad Nacional de Colombia, Medellin. Il est le récipient d'une bourse en Recherche et création du Conseils des arts du Canada Council et d'une bourse en Création artistique du Arts Council England.



• • •


Commonolithic (Watson) considers how images become objects, bridging the gap between lens-based practices and a sculptural concern with the imaginative dimension of materiality. Through sculpture, print and virtual reality artworks Commonolithic develops spacial and material experiences from digital image sources. The work addresses the contemporary moment as one of a politics of time bleeding into a politics of space.

Born in England, Commonolithic (Watson) has an MFA in sculpture from Concordia university, Montreal Canada. His work has been exhibited in New York, USA (Flux Factory, Art Helix), London, Manchester and Bristol, UK (Hackney Wicked, Cornerhouse Micro-commission, Plan 9), Helsinki, Finland (Cable Factory), Medellin, Colombia (Universidad Nacional de Colombia), Aarhus, Denmark (Spanien 19c), in Montreal where he is based (Sporobole, Galerie Laroche/Joncas, Stewart Hall Gallery) and online in the Wrong Biennale 2019/20. Commonolithic was artist-in-residence at Sporobole Centre en art actuel, Sherbrooke CA and The Universidad Nacional de Colombia, Medellin, and was the recipient of a Research and Creation grant from Canada Council for the arts and a Grant for the arts from Arts Council England.

lundi 3 février 2020

Patrick Bérubé



Patrick Bérubé

Artiste en résidence / Artist in residence

[English Follows]

Patrick Bérubé a obtenu une Maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal en 2005. Finaliste pour le prix Pierre Ayot à deux reprises, son travail a été remarqué sur la scène nationale et internationale par ses participations à de nombreuses expositions et événements majeurs, notamment à New York, Berlin, Londres et au Luxembourg. Il compte également plusieurs séjours en résidence d’artiste, dont le Hangar à Barcelone, en Espagne, la Cité internationale des Arts à Paris, et à Buy-Sellf, à Bordeaux. Membre actif de la galerie Clark à Montréal, il a aussi réalisé plusieurs œuvres d’intégration à l’architecture (1%).

Voir le site de l'artiste

• • •

Patrick Bérubé received an MFA from Université du Québec à Montréal in 2005. A two-time finalist for the Pierre Ayot award, he has produced a body of work that has been recognized on the national and international scene thanks to numerous exhibitions and participation in major events, notably in New York, Berlin, London and Luxemburg. He has also carried out many artist residencies, among which Hangar in Barcelona, Cité internationale des Arts in Paris, and Buy-Sellf, in Bordeaux. An active member of Galerie Clark in Montreal, he has also created several public works as part of the art and architecture integration program (1%).