mardi 15 octobre 2019

Mathieu Valade



Mathieu Valade

Artiste en résidence / Artist in residence

[English Follows]

La pratique artistique de Mathieu Valade explore les rapports de contradictions existants entre les formes simples et les images qu’elles peuvent évoquer une fois détournées. La production d’objets sculpturaux, de dessins ou de vidéo, toujours avec un souci de mettre de l’avant une plasticité forte, se voit hybridée à des éléments de représentations simples (typographie, logos, pictogrammes, formes géométriques) dans le but de soulever de nouveaux potentiels d’interprétation.

Considérant l’objet artistique comme un artifice, les sculptures et les dessins qu’il propose demandent l’exercice de faire un certain « saut » dans l’illusion : associer les éléments graphiques ou plastiques dans le but d’en déceler l’image, ouvrir un tiroir, pénétrer dans la sculpture, etc. L’image n’est jamais complètement donnée, elle est à construire. Elle est proposée par la juxtaposition de différents évènements plastiques, de formes, de percées, de répétitions, de signaux lumineux, comme un décor dont les éléments prennent sens par un exercice d’association des signes.

Plusieurs de ses travaux revisitent des genres, des modes de production ou même des œuvres issues de moments de l’histoire de l’art pour lesquels il a un intérêt tout particulier. Ainsi, une sorte de dialogue s’est installé dans sa pratique avec le minimalisme, l’art conceptuel et la modernité artistique en général. Sans être la clé de la lecture de ses œuvres, cet aspect de citation propose un second ordre de lecture, comme si elles comportaient un code latent issu de l’histoire de l’art.

Site web de l'artiste


• • •


In his artistic practice Mathieu Valade explores the contradictory relations that exist between simple forms and the images that they can evoke once they have been repurposed. The production of sculptural objects, drawings or video, always in view of underscoring a strong plasticity, is hybridized with simple representational elements (typography, logos, pictograms, geometric forms) with the aim of revealing new interpretation potentials.

Considering the artistic object as an artifice, the sculptures and the drawings that he proposes require one to make a certain "leap" into the illusion: combine the graphic or plastic elements in order make out the image, open a drawer, penetrate into the sculpture, etc. The image is never completely given, it must be constructed. It is proposed through the juxtaposition of various plastic events, of forms, piercings, repetitions, light signals, like a decor in which the elements acquire meaning through a sign association exercise.

Several of his works revisit genres, modes of production or even works from art historical moments that he is particularly fond of. In his practice, he has thus entered into a sort of dialogue with minimalism, conceptual art and artistic modernity in general. Though it not necessarily a key to understanding his works, this citation aspect proposes a second order reading, as though they contained a hidden code taken from art history.

See the artist's website

mercredi 9 octobre 2019

Charles-Étienne Brochu


Charles-Étienne Brochu

Artiste en résidence / Artist in residence

[English Follows]


Charles-Étienne Brochu vise à réaliser des œuvres qui sont à la fois percutantes, originales et agréables à regarder, reflétant sa vision du monde ou ses intérêts du moment. En ce sens, son approche demeure plutôt intuitive.

Le dessin numérique est son médium de prédilection. La virtualité de ce médium lui permet une polyvalence dans ses projets qui se déclinent sous forme d’impression, GIF animé, œuvre interactive, réalité virtuelle, etc. Il aborde la couleur et la composition en respectant une certaine tradition de l’illustration contemporaine. Il réalise toutefois des images ambigües mettant en contraste les couleurs éclatantes du dessin et des thèmes sombres et préoccupants. Ses sujets préférés abordent la complexité du monde actuel, les relations sociales et politiques et l’accumulation d’objets, incluant les relations de présence et d’absence et les expériences d'épanouissement et d'aliénation.

Originaire de Sainte-Ursule en Mauricie, Charles-Étienne Brochu vit et travaille à Québec. Il aime dessiner et occupe son temps à réaliser des livres, des fanzines, de l’art web, des GIF animés et des courts-métrages. Il cumule différentes participations à des événements collectifs et des expositions, notamment à la Manif d'Art, à la Foire d’art actuel de Québec, à ARPRIM à Montréal, à L’Œil de Poisson et à La Chambre Blanche. À l'été 2018, il travaille en résidence au centre d'artiste Sporobole. Il a été le récipiendaire du prix Videre pour la relève en 2016.

Voir le site de l'artiste


• • •


Charles-Étienne Brochu creates powerful, original and pleasing works that reflect his worldview and current interests. In this regard his approach leans more towards the intuitive side. 

His preferred medium is digital drawing. The virtuality of this medium enables him to be polyvalent in his projects, which are expressed in various forms: prints, animated GIF, interactive works, virtual reality, etc. He approaches colour and composition by respecting a certain contemporary illustration tradition. Nevertheless, he does make ambiguous images in which the vivid colours of the drawings contrast with dark and disturbing themes. Among his favoured subjects are the complexity of today's world, social and political relations, the accumulation of objects, as well as relations of presence and absence, and experiences of fulfilment and alienation.

Charles-Étienne Brochu is originally from Sainte-Ursule in the Mauricie region and he now lives and works in Quebec City. He likes to draw and busies himself by making books, fanzines, web art, animated GIF and short films. He has participated in numerous collective events and exhibitions, notably at the Manif d'Art, at Foire d’art actuel in Quebec City, ARPRIM in Montreal, L’Œil de Poisson and La Chambre Blanche. During the summer of 2018 he carried out an artist residency at the Sporobole artist-run centre. In 2016, he received the Prix Videre for emerging artists. 

See the artist's website

mardi 1 octobre 2019

Fichiers Temporaires



Le Centre SAGAMIE vous invite au vernissage de l'exposition Fichiers Temporaires le mardi 8 octobre prochain à 17h.

L’exposition Fichiers Temporaires présentée au Centre SAGAMIE regroupe les œuvres de plus de 80 artistes. Elle permettra de proposer simultanément au public plusieurs démarches, questionnements et réflexions actuels autour du numérique dans un évènement rassembleur, stimulant et convivial pour la communauté artistique.

Expo-Vente :
Les œuvres pourront être vendues pendant l’exposition et 100% du montant des ventes sera versé aux artistes. Les images ont été imprimées gratuitement et les œuvres non vendues seront retournées sans frais aux artistes à la fin de l’exposition.

Voir l'événement sur Facebook



Artistes

Amélie Proulx, Andrée-Anne Dupuis Bourret, Ann Karine Bourdeau Leduc, Aurélie Painnecé, Bruno Marceau, Carol-Ann Belzil-Normand, Caroline Cloutier, Caroline Fillion, Caroline Mauxion, Carolyne Scenna, Catherine Bolduc, Charlie Lescault, Chloé Beaulac, Cindy Dumais, Clément Gaulejac, Corine Lemieux, David Martineau Lachance, Dgino Cantin, Ed Pien, Edwin Janzen, Émili Dufour, Émilie Rondeau, Eruoma Awashish, Étienne Boulanger, Étienne Tremblay-Tardif, François Quévillon, Fred Laforge, Frédéric Lavoie, Gabriel Fortin, Geneviève et Matthieu, Geneviève Chevalier, Giorgia Volpe, Gwenaël Bélanger, Hua Jin, Isabelle Guimond, Jean-Benoit Pouliot, Jessy Bilodeau, Joanie Simard, Jonas St. Michael, Juan Ortiz-Apuy, Judith Bellavance, Julie Picard, Karine Locatelli, Katherine Melançon, Laurent Lamarche, Laurie Girard, Louis Bouvier, Magali Baribeau-Marchand, Mariane Tremblay, Martin Désilets, Martin Lavertu, Massimo Guerrera, Mathieu Grenier, Mathieu Latulippe, Mathieu Valade, Matthieu Brouillard, Mériol Lehmann, Michelle Bui, Natascha Niederstrass, Nathalie Birecki, Nathalie Lavoie, Ninon Jamet, Pascal Dufaux et Sarah Wendt, Patrick Beaulieu, Patrick Bérubé, Philippe Allard, Pierre & Marie, Pierre-Olivier Tanguay, Sabina Rak, Sara A. Tremblay, Sara Létourneau, Sarah Jeanne Landry, Sébastien Cliche, Sébastien Worsnip, Simon Beaudry, Sonia Boudreau, Sophie Jodoin, Stéfanie Requin Tremblay, Stéphanie Leclerc-Murray, Sylvain Bouthillette, Sylvie Cotton, Yanik Potvin, Yann Pocreau, Yannick De Serre.



Cette exposition est présentée dans le cadre du Colloque Numérique 02 organisé par Culture Saguenay–Lac-Saint-Jean et le vernissage en marquera l’ouverture.

Le Centre SAGAMIE remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, la Ville d’Alma, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que ses membres pour leur soutien financier.