lundi 27 août 2018

Louis Bouvier

Louis Bouvier
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)

Louis Bouvier vit et travaille à Montréal, d’où il est originaire. Il est connu pour ses dessins photoréalistes de grand format et ses sculptures issues de moulages et d’objets trouvés. Il travaille présentement sur un nouveau corpus d'oeuvre avec l'appui du Conseil des Arts du Canada, qu'il présentera en partie à la maison de la culture Verdun à Montréal en novembre 2018.

Proche du processus de copier/coller omniprésent dans notre société contemporaine, mon approche multidisciplinaire rend invisible les frontières hiérarchiques entre les médiums. Pris individuellement, chaque élément participant de mes œuvres est facilement compréhensible, la lecture se complexifie dans la corrélation de plusieurs objets artistiques. Ainsi, les œuvres issues de l’assemblage ne possèdent pas de contours rigides imposés par leur médium, mais appellent plutôt l’esprit à vaciller entre différents trains de pensées.

Par association, j’utilise l’histoire de manière anachronique en créant un discours entre plusieurs époques qui s’interrogent, communiquent et se critiquent, de sorte à élaborer un nouvel espace-temps à l’intérieur de l’œuvre. Ainsi se crée un champ idéal inexploré où l’histoire rencontre le présent, fossilisant ainsi les mythes, les signes et les cultures. Cette dialectique élabore un dialogue entre différentes cultures, chacune possédant des codes et des règles spécifiques. Mon travail n’est pas seulement de bâtir autour de l’ironie que provoquent de telles scènes, mais aussi sur l’activation de ces montages hétéroclites à l’intérieur du monde de l’Art.

http://www.louisbouvier.com/


***************

Louis Bouvier
Artist in Residence


Louis Bouvier lives and works in his city of origin, Montreal.  He is known for his large-scale photorealist drawings and castings of found objects. He is currently working on a new body of work that is being supported by the Canada Council for the Arts and which will be presented in part by the Verdun Maison de la Culture in Montreal in November 2018.

Close to the cut and paste process, which is everywhere in our contemporary society, my multidisciplinary approach erases the hierarchic boundaries between mediums. Taken individually, each element partakes in my works and is easily understandable. The readability becomes more difficult when several artistic objects are correlated. Rather than having solid borders imposed by their mediums, my assemblage works encourage viewers to entertain intersecting avenues of thought.

By association and in view of bringing about a new space-time inside the work, I use history in an anachronic way by creating a discourse between several periods that communicate, question and criticize one another. This gives rise to an ideal unexplored field where history encounters the present and thus fossilizes myths, signs and cultures. This dialectic leads to a dialogue between different cultures, each with its specific codes and rules. My work is not only to build around the irony that such scenes trigger, but also about activating these heteroclite combinations in the Art world.

http://www.louisbouvier.com/

lundi 20 août 2018

Mathieu Latulippe


Mathieu Latulippe
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)

Mathieu Latulippe vit et travaille à Montréal. Sa pratique artistique explore, souvent avec humour, certaines sources mythologiques, iconologiques ou symboliques, importantes dans la formation de notre vision contemporaine du monde et de notre imaginaire collectif occidental. Ses recherches récentes portent particulièrement sur des questions liées à notre façon d’habiter et de vivre ensemble, sur l’architecture et l’urbanité, ainsi que sur notre rapport à la nature et à l’environnement.

Son travail a été présenté au Canada et à l’étranger, notamment, au Festival International du film sur l’art de Montréal, à La Manif d’Art de Québec 4, à la Fonderie Darling, à B312, à Optica, à la Triennale 2011 du Musée d'art contemporain de Montréal. Il a été artiste en résidence, entre autres, à Among other things en Turquie, à art3 à Valence, et aux studios-résidences du CALQ de Bâle et de Séoul. Son travail fait partie de nombreuses collections privés et publique. Il est lauréat du prix Victor-Martyn-Lynch-Stanton 2015 pour les arts visuels.



***************

Mathieu Latulippe
Artist in Residence


Mathieu Latulippe lives and works in Montreal. His artistic practice explores, often humorously, certain mythological, iconological or symbolic sources that play an important role in our contemporary vision of the world and collective Western imagination. His recent research focuses on ways of living together, on architecture and urban life, as well as on our relationship to nature and the environment.

His work was presented in Canada and abroad, notably at the Montréal International Festival of Films on Art, La Manif d’Art de Québec 4, Fonderie Darling, B312, Optica, the Triennale 2011 at the Musée d'art contemporain de Montréal. He has been an artist in residence, among others at Among other things in Turkey, at art3 in Valencia, at the CALQ residence-studios in Basel and Seoul. His work is part of many private and public collections. He is the winner of the Victor-Martyn-Lynch-Stanton 2015 visual arts award.

mercredi 15 août 2018

Sophie Aubry



Sophie Aubry
Artiste en résidence / Artist in Residence

(English follows)

Mon travail interdisciplinaire combine à la fois pratique artistique et recherche théorique. Ma démarche consiste à effectuer des recherches ou des enquêtes de terrain qui puisent dans plusieurs disciplines telles que les sciences sociales et naturelles. Les données récoltées - archives, documents - à travers ces diverses investigations alimentent mon processus créatif, quant elles ne sont pas directement utilisées dans l’œuvre. Je réalise des oeuvres polymorphes qui prennent forme à travers l’installation, l’intervention, l’art textile, la photographie, la vidéo,  la sérigraphie, l’objet trouvé et la publication. J’élabore parfois des projets de création en relation avec des micro-communautés ou des individu.e.s en sollicitant leur participation et/ou leur collaboration. Les enjeux qui me préoccupent actuellement portent sur l’identité, la représentation féminine, l’écoféminisme et la biodiversité. Au centre Sagamie, je travaillerai à la production du projet Re-Vêtements. Je tiens à remercier le CALQ pour la bourse de déplacement me permettant de réaliser ce projet.


Sophie Aubry a complété son baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal en 2016. Elle a travaillé plusieurs années dans le milieu communautaire après avoir complété des études en travail social et en photographie. Ses œuvres ont été présentées lors de plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et à l’international. Elle a été récipiendaire de nombreux prix et bourses de l’Université du Québec à Montréal (2013, 2014, 2016). Sophie Aubry vit et travaille actuellement à Montréal comme éducatrice auprès d’enfants dans le milieu scolaire et communautaire. Elle participera cet été au Symposium Arts et Rives de Lac Etchemin.


***************

Sophie Aubry
Artist in Residence


My interdisciplinary work combines both artistic practice and theoretical research. My approach consists of undertaking research or field work that draws on several disciplines such as the social and natural sciences. The data gathered – archive, documents –  through these various investigations nourishes my creative process, even when it is not directly used in a work. I create polymorphous works that take shape in installations, interventions, textile art, photography, video, silkscreen, found objects and publications. I sometimes develop creative projects in relation to micro-communities or individuals by requesting their participation and/or collaboration. The issues that currently concern me are linked to identity, women’s representation, ecofeminism and biodiversity. At the Centre Sagamie I will work on the production of the Re-Vêtements project. I would like to thank the CALQ for the travel grant that enabled me to carry out this project.

Sophie Aubry completed her MFA at Université du Québec à Montréal in 2016. After having finished studies in social work and photography, she worked in the community milieu for several years. Her works have been shown in solo and group shows in Quebec and abroad. She has received several grants and awards from Université du Québec à Montréal (2013, 2014, 2016). Sophie Aubry currently lives in Montreal where she teaches children in the school and community milieu. This summer she participated in the Symposium Arts et Rives at Lac Etchemin.