Femme au front
Prix :
40,00 $
Type :
Monographie
Artiste·s :
Véronique Doucet
Auteur·trice·s :
Hélène Bacquet, Sylvie Tourangeau, Maia Morel, Jean-Jacques Lachapelle
Langue·s :
Français
Commissaire·s :
Caractéristiques techniques :
21,59 cm x 27,94 cm, 98 pages, reliure allemande
ISBN :
97829236123930

Femme au front

Les œuvres de Véronique Doucet procèdent d’une connaissance sensible du territoire de l’Abitibi-Témiscamingue. Plusieurs de ses créations sont réalisées à partir d’artefacts et d’écofacts prélevés à même cette région ressource, historiquement façonnée par l’exploitation des ressources agricoles, forestières et minières. Ce territoire est aussi le lieu d’inscription de plusieurs performances soulevant les défis de cohabitation propres à un espace où l’activité industrielle, l’activité humaine et la protection de l’environnement entrent constamment en conflit.

Ses créations concourent à rendre visibles les logiques économiques,politiques et sociales qui détruisent l’équilibre des écosystèmes et brisent les interrelations entre les êtres partageant le même territoire.

Publication coéditée entre le Musée d’art de Rouyn-Noranda et le Centre SAGAMIE.

Véronique Doucet

D’inspiration écoféministe, la pratique artistique de Véronique Doucet révèle les rapports de force qui façonnent les corps et les territoires. L’artiste s’appuie notamment sur le concept de corps-territoire pour mettre en rapport les violences de genre et la domination de la nature par l’homme. Elle explore des processus de création marqués par la lenteur, l’écoute et l’empathie. La méditation est pour elle un mode de présence qui affranchit sa création de la pensée rationnelle. Sa pratique s’inscrit ainsi dans une remise en question des cadres théoriques justifiant l’asservissement de la nature par l’homme. Au dualisme entre nature et culture, l’artiste oppose une vision fondée sur l’interrelation des êtres vivants.

Auteur·trice·s

Hélène Bacquet est autrice. Ancienne élève de l’ENS de Lyon (France), elle est formée en lettres modernes et en études théâtrales.Titulaire d’une maîtrise en théâtre de l’École supérieure de théâtre (UQAM), elle se passionne pour les processus de recherche-création.

Sylvie Tourangeau est artiste, facilitatrice de workshops, autrice et commissaire. Active depuis 1978, elle est considérée comme une pionnière de l’art performance au Canada. Actions performatives, art relationnel, rituels de circonstances ont des pratiques dans lesquelles elle s’investit.

Maia Morel est docteure en Arts plastiques et Sciences de l’art (Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France, 2006). Spécialisée en didactique des arts visuels, elle est actuellement professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke.

‍Détenteur d’une maîtrise en muséologie de l’Université du Québec à Montréal, Jean-Jacques Lachapelle a occupé des postes de direction dans plusieurs lieux d’art tout au long des vingt dernières années. À titre de directeur général et conservateur en chef du Musée d’art de Rouyn-Noranda (MA), il veille à établir un équilibre de programmation entre l’art local, l’art autochtone et les arts des Amériques.

Autres publications

Inscrivez-vous à notre infolettre

Pour ne rien manquer des appels de dossiers, des artistes en résidence et plus encore, abonnez-vous à notre infolettre.

Prix des supports

Le Centre SAGAMIE offre aux artistes une vaste sélection de matériaux disponibles pour l’impression à jet d’encre, latex ou laser.

Consulter les prix

Devenir membre

Votre cotisation en tant que membre du Centre SAGAMIE permettra de manifester concrètement votre soutien à la production et à la diffusion des recherches en art actuel de nombreux artistes.

En savoir plus
Logo du Conseil des arts et des lettres du Québec.